En période hivernale, lorsque le soleil tarde à se pointer, sécher son linge à l’air libre devient compliqué. Et dans ce cas, beaucoup de personnes ont tendance à opter pour un séchage à l’intérieur. Toutefois, les médecins lancent un avertissement sur le danger potentiel de ce procédé qui pourrait provoquer des maladies respiratoires, notamment pour ceux qui souffrent d’asthme. Comme l’explique Le Figaro.fr, Voici les principaux dangers du séchage du linge à l’intérieur.

 

Selon les experts, sécher son linge à l’intérieur de la maison causerait un accroissement de 30%  du taux d’humidité et constituerait un danger potentiel pour les personnes souffrant d’un système immunitaire affaibli ou d’asthme sévère et pour cause, l’apparition de moisissures, appelées, Aspergillus, Acremonium strictum, Fusarium solaniou ou encore Areobasidium pullulans, pouvant engendrer des infections dangereuses.

Danger potentiel du séchage du linge à l’intérieur

Aussi, il reste préférable, lorsque c’est possible, d’exposer le linge au soleil, qui demeure l’option la plus écologique et la plus saine puisque ce dernier permet d’éradiquer les bactéries. D’ailleurs les chercheurs recommandent dans ce sens, à ce que chaque maison soit équipée de séchages extérieurs couverts, tels que des balcons ou des armoires de séchage ventilées, pour pallier à ce désagrément potentiellement dangereux.

Dans le cadre de la recherche sur le danger des moisissures sur la santé, une étude a permis de démontrer le péril des moisissures inhalées. Ces dernières pour qu’elles puissent se développer, ont besoin d’une source de nourriture et d’eau et peuvent apparaitre n’importe où. Et souvent les bâtiments ont été construits sans qu’aucun intérêt ne soit porté aux problèmes d’humidité à l’intérieur qui devrait nécessiter une attention particulière.

 

 

Ne ratez pas la suite dans la page 2